dimanche, novembre 22, 2009

Réchauffisme agonisant : le Hadley Center piraté

Le Hadley Center a été piraté et il vient de reconnaître que les données piratées qui circulent sur internet sont authentiques.

Ceux qui connaissent le Hadley Center sont déjà par terre, tordus de rire.

Pour les autres, j'explique : le Hadley Center fait référence en matière de réchauffement climatique, mais il présente cette particularité de ne pas vouloir fournir aux chercheurs les données brutes (Vincent Courtillot s'en plaint). Il publie seulement des données filtrées.

Or, il apparaît dans les données piratées ce que beaucoup de sceptiques soupçonnaient : les filtres du Hadley Center sont très orientés vers le réchauffisme. On trouve même des mails demandant de détruire des données gênantes pour les réchauffistes.

Ca donne une idée du climat (c'est le cas de le dire) désastreux dans lequel se déroule le débat autour du réchauffisme qu'il faille recourir au piratage pour avoir accès aux données brutes. La rétention d'informations est contraire à tout esprit scientifique.

Claude Allègre a bien raison de dire que la climatologie est à peine une science.

Si l'on classait par critère de scientificité, de la pensée magique à la physique nucléaire, la climatologie serait plus proche du marabout Mamadou qui laisse des tracts dans ma boite aux lettres que d'Albert Einstein.

Ca sent tout de même le sapin pour le réchauffisme.

15 commentaires:

Anthony Naar a dit…

Ou pas. Les biens-pensants ont une capacité à adapter la réalité à leur idéologie qui me laisse admiratif...

fboizard a dit…

Oui, bien sûr.

Mais il faut bien séparer deux choses : la science et l'idéologie.

L'idéologie réchauffiste a encore de longues années de mauvaise foi devant elle. Le temps quelle transforme ses arguments pour dire toujours la même chose : il faut brider, taxer, emprisonner tout ce qui ressemble à la liberté.

Mais la science réchauffiste, c'est presque fini.

dupuy liberagneugneu a dit…

attendons de voir comment la presse et les politiques gèrent cette information, si elle n'est pas simplement ignorée. voila somme toute une nouvelle réjouissante. pitoyables réchauffistes. vive internet, une fois encore. je vois mal cela dit les borloo et consort avaler en direct leur chapeau en se tapant le poulpe

Nicolas B. a dit…

Eh oui encore quelque chose que l'on n'entendra pas dans les médias classiques... Il ne faut pas mettre en doute la parole des savants et risquer la rebellion contre la taxe carbone et le reste....

michel a dit…

Bonjour,

cette nouvelle est énorme : elle devrait, si les choses étaient honnêtement traitées, faire un bruit gigantesque. Et pourtant, qu'entend-on ? Des nouvelles (forcément palpitantes) du championnat de football.
Merci pour vos billets Franck.

daredevil2007 a dit…

Tiens, Franck, avez-vous lu ceci? Je trouve que cela vaut son pesant de cacahuètes... et rejoint indirectement le sujet traité... malheur à nous!

Le réfrigérateur et la démocratie

daredevil2007 a dit…

Un bon petit texte avec 2 commentaires intéressants même si cela n'a pas de rapport direct avec le thème abordé ici - sauf si l'on pense à la taxe verte sur l'essence qui entre en vigueur au 1er janvier, si je ne m'abuse...

de la dette et de son paiement

simple citoyen a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
breizh06 a dit…

Question: quand verra-t-on un commentaire sur le #climatgate dans Libe ?

A mon avis, jamais.

simple citoyen a dit…

C'est clair, la capacité de mauvaise foi de la part de ceux qui en vivent est époustouflante et parfaitement relayée par nos médias bien-pensants.
A ce titre je ne peux que m'extasier devant ce monument du Monde, un des sommets de la désinformation et de la manipulation:
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/11/23/les-courriels-de-climatologues-divulgues-pour-les-discrediter_1270700_3244.html

On remarque cependant que cette "news" ne provient pas des sources classiques (Le Monde avec AFP ou Reuters, ou signée de l'auteur) mais une mention internetactu est indiquée.
Or s'il est vrai que de nombreuses références aux articles de ce site sont faites sur le site du Monde, ceux-ci sont systématiquement accompagnés d'une cartouche indiquant que l'article provient du site internetactu.fr avec un lien. Rien de ça ici, et d'ailleurs cet article n'a pas été publié sur le site internetactu.net...
D'où cette simple question: qui a écrit cet article? Pourquoi le Monde n'en cite pas la source?
Mais vous avez peut-être des idées...

fboizard a dit…

La lecture des commentaires des abonnés du Monde est éclairante.

On y trouve une hargne contre les sceptiques, d'ailleurs baptisés "négationnistes", qui correspond plus à une controverse théologique qu'à un débat scientifique.

Gil a dit…

Il y a cependant sur un blog de l'imMonde cette très bonne synthèse qui prend clairement partie:

http://unmondelibre.blog.lemonde.fr/2009/11/23/du-foot-au-climategate-quand-seul-le-resultat-compte/

Là aussi les "lecteurs" se déchaînent !

Théo2toulouse a dit…

"A ce titre je ne peux que m'extasier devant ce monument du Monde, un des sommets de la désinformation et de la manipulation"

Normal, l'Immonde fait de l'idéologie, pas de la science. Il manquerait plus qu'il demande l'ouverture de Goulags pour ceux qui osent dire non aux réchauffistes.

simple citoyen a dit…

Je vous trouve optimiste Théo, quand on lit le détail de l'affaire Féret c/ Belgique, tant dans sa pertie Belge que dans l'arrêt de la CEDH, quelle que soit ses opinions on ne peut que constater une dérive inquiétante.
Rien ne dit que le crime contre l'humanité de négationisme du réchauffisme ne soit pas institué.
A bien des égards, il ne dépareillerait pas des principes des droits de l'Homme / enfants etc. sous sa version étendue.
Je livre à vos réflexions les textes suivants:
concernant l'affaire Féret
http://cmiskp.echr.coe.int/tkp197/view.asp?item=1&portal=hbkm&action=html&highlight=15615/07&sessionid=37926481&skin=hudoc-pr-fr
et concernant le réchauffisme:
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=DOC/09/5&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

lire le II et l'annexe 2.
Le II commence ainsi:
"Le changement climatique est plus rapide que prévu et les risques qu'il comporte sont déjà visibles. Nous assistons à une fonte massive des glaces, à une élévation du niveau de la mer à l'échelle de la planète et à des inondations, des sécheresses et des vagues de chaleur dont la fréquence, l'intensité et la durée augmentent."

fboizard a dit…

Le ton de l'article du Monde est si sectaire et partisan que je me demande si ce n'est pas la provocation d'un crypto-sceptique.