mercredi, novembre 25, 2009

Climategate : l'avis de Jean Martin

Bien sûr, vous pouvez retrouver Jean Martin sur son site. Je fais ce copier-coller pour les ceusses qui ont la flemme de tout lire :

****************************
En conclusion (provisoire) et à mon humble avis :

Assez paradoxalement, la lecture attentive de ces quelques échanges (et de beaucoup d'autres) entres les membres scientifiques du Who's Who du GIEC laisse entrevoir une suite positive à cette sombre affaire. Si on lit entre les lignes de ces échanges de courriels dont certains dépassent la limite du tolérable, on constate que ce petit monde est loin d'être aussi homogène et consensuel qu'on voudrait nous le faire croire. En réalité, il existe plusieurs catégories de chercheurs, au sein de ce réseau manifestement organisé :

* Quelques meneurs activistes (certains fanatiques), peu nombreux, qui ont manifestement totalement oublié la déontologie scientifique au profit des objectifs politiques du GIEC aux ordres duquel ils sont dévoués corps et âmes (Mike Mann, Phil Jones et (sans doute), Susan Solomon, sans oublier, bien sûr Hansen et Schneider). Ces gens là ne reculeront devant rien. Pour eux, la fin justifie les moyens.

* Des suiveurs qui font ce qu'on leur demande sans se poser de question, mais sans initiative. Ils sont les coauteurs de second rang des articles publiés par les meneurs. Ce sont des seconds couteaux qui peuvent évoluer en fonction des événements.

* Des chercheurs qui n'acceptent pas de faire et de signer tout et n'importe quoi (Jonathan Overpeck, par exemple)

* Des chercheurs qui ont énormément de mal à concilier les impératifs politiques imposés par le GIEC, avec leur conception honnête de la Science.( Keith Briffa, par exemple, qui va probablement laisser tomber, si ce n'est déjà fait)

* Et enfin -ne l'oublions pas-, le (ou les) hacker qui a jugé qu'il était de son devoir de mettre tout cela sur la table. Celui-là (ou ceux là), n'en pouvait plus de supporter ces magouilles, tripatouillages etc. étalés devant ses yeux. Car il faut être incroyablement naïf, ou ne pas avoir vu le soin et la compétence avec lesquels étaient ordonnés ces documents, pour imaginer qu'il puisse s'agir d'un externe au CRU ou à son environnement immédiat. Le hacker est presque certainement du sérail.

S'il ne fallait retenir qu'une seule phrase dans cette collection de emails, je citerais celle-ci qui nous vient de Keith Briffa du CRU. Elle nous dit tout et résume parfaitement la situation actuelle des chercheurs en climatologie qui travaillent pour le GIEC.:

"Je me suis donné beaucoup de mal pour trouver un équilibre entre les besoins de la science et ceux du GIEC qui ne sont pas toujours les mêmes."

C'est parfaitement clair. Comme le savent les lecteurs de ce site, les objectifs et les exigences de la Science, ne sont pas les mêmes que ceux du GIEC qui est une instance fondamentalement politique. Et il y a souvent un divorce flagrant.

Tels que je les connais, la plupart de chercheurs honnêtes (il y en a beaucoup) pour lesquels la recherche scientifique est une véritable vocation, doivent se sentir très mal à l'aise dans cette ambiance. Je n'aimerais pas être à leur place. Pour moi, cette affaire de hacking des documents du CRU anglais n'est rien d'autre que la manifestation d'un malaise extrême.

La planche sur laquelle repose le GIEC est vermoulue. Elle commence à craquer.
Wait and see.

****************************

Il se pourrait bien que les journalistes français qui se sont lancés comme un seul homme, sauf Rue89, dans la défense des réchauffistes aient une guerre de retard et défendent sans le savoir les vaincus.

9 commentaires:

benzemas a dit…

Bonjour,

J'ai deux site à vous présenter sur le phénomène ovni. Il faut un peu de temps pour tout lire mais c'est passionnant et important. Cela peut vous intéresser dans le sens où la connaissance de ces affaires et documents permet de se faire un avis plus pertinent et objectif.

Ovni et vie extraterrestre: les meilleurs documents et preuves

http://benzemas.zeblog.com/

Un dossier majeur: http://benzemas.zeblog.com/27949-la-vague-belge/

Forum d'ufologie: Les mystères du phénomène Ovni-ufo

http://www.forum-ovni-ufologie.com/

Voilà bonne lecture

Gil a dit…

Pour ceux qui comprennent un peu l'anglais je ne peux que conseiller ce débat Micaels (sceptique)/weiss (gourou réchauffiste)sur la Fox... grosse crise hystérique de Weiss à partir de 4''10 avec un journaliste très bon en molosse acharné !

http://www.youtube.com/watch?v=CHATItyOsdY&feature=player_embedded

daredevil2007 a dit…

Franck, désolé d'être hors de propos mais que pensez-vous de ceci?

Vente de bijoux de famille

fboizard a dit…

Je ne comprends pas cette affaire : les Russes n'ont pas besoin des Français, ils savent construire des bateaux de guerre.

Dans ces cas-là, il arrive qu'on évoque des «circonstances inhabituelles», autrement dit, la corruption. Mais je pensais que nous avions été vaccinés par l'affaire des frégates de Taïwan. De plus, les réseaux franco-russes ne me semblent pas particulièrement forts.

Décidément, je ne comprends pas.

Ceci étant dit, si nous avions la possibilité de choisir nos dépendances, je préférerais que nous soyons dépendants de la Russie plutôt que des émirats pétroliers.

daredevil2007 a dit…

A vrai dire, j'aurais bien une petite idée mais... disons que je subodore une façon discrète de récupérer le plus vite possible des sous et de se débarrasser d'un joujou qui nous coûte très cher... Quant aux "dépendances" que vous évoquez, je ne sais trop quoi dire: peut-être permettent-elles de mieux comprendre l'inertie de nos politiques vis à vis de certains problèmes...

fboizard a dit…

«Quant aux "dépendances" que vous évoquez, je ne sais trop quoi dire: peut-être permettent-elles de mieux comprendre l'inertie de nos politiques vis à vis de certains problèmes...»

Quelle prudence dans l'expression !

Je dis ce que vous sous-entendez : des politiciens qui pensent que nos retraites vont être payées par les émirats pétroliers ne risquent pas de s'opposer à la construction de mosquées et sont les agents de l'invasion migratoire.

daredevil2007 a dit…

Ce qui fait plaisir avec vous, Franck, c'est votre franchise et le fait que vous alliez droit au but;))
Nous nous sommes bien compris... d'ailleurs, je m'étonne que personne ne soit penché sérieusement sur ces questions (et je ne suis pas un adepte de la théorie du complot!)...

fboizard a dit…

«je m'étonne que personne ne soit penché sérieusement sur ces questions»

Y a-t-il besoin de s'y pencher ? Rien n'est caché, tout est public.

Il suffit de lire ce que dit par exemple Christine Lagarde de la finance islamique.

Après, il y a ceux qui évitent de lire parce que ça les dérange, mais c'est une autre histoire.

Marc Sangnier a dit…

Citoyen !


Les soi disant scientifiques du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) ont été pris la main dans le sac, depuis des années ils ont manipulé l’opinion mondiale afin de faire croire au réchauffement globale pour faire plier les dirigeants politique devant leur folie idéologique.


Le scandale du Climate Gate sera le scandale qui changera l’histoire !


La fin de l’aventure humaine ?


Les écologistes radicales et les financiers internationaux se sont associés dans une bataille contre le développement de l'humanité pour instaurer des politiques malthusiennes d'austérité, des politiques de coupes claires de budgets, de remboursement de la dette avec des taxes soi disant verte, de réduction de population comme sous les régimes les plus noirs de la France (Laval, Pétain)


Pourquoi !


Pour rembourser la dette du système ! Aujourd’hui le système financier international s’effondre, il y a deux choix politiques possibles : soit sauver le système en forçant les gens à payer les dettes accumulé par 30 année de folies libérale, soit sauver les gens c'est-à-dire mettre le système en règlement judicaire, mettre en système en banqueroute organisée !

Le citoyens doit faire un choix soit il se soumets au politique de destruction de l'économie physique de l'empire financier de la City de Londre et de Wall Street soit il se mobilise et prend ses responsabilités politiques afin de bâtir un avenir à l'humanité!


Face à ce scandale étalé devant l’opinion international, le citoyen doit se mobiliser pour que la vérité soit fait sur les intentions du GIEC afin de stopper la folie du futur sommet de Copenhague ! Nous devons rapidement nous mobiliser afin que le gouvernement se rassemblement autour d’une nouvelle architecture monétaire et financière juste, un nouveau Bretton Woods !

David C.
david.cabas.over-blog.fr